Opéras

Les « Opéras » résultent d’un travail mené sur la création de contenants à partir d’objets fermés et de convoquer un effet visuel.
Il me permet de développer ma réflexion sur la lumière, l’espace et la mise en abyme. Ils sont une réponse à mon désir de créer des colonnes sans fin.
L’enfermement permet l’ouverture vers un autre univers et ce paradoxe me réjouit.